Blogue

L’Arche London et son espace d’accueil

Le Gathering Place est un exemple de l’impact grandissant des communautés de L’Arche à travers le Canada

Le Gathering Place est un exemple de l’impact grandissant des communautés de L’Arche à travers le Canada

Par une belle matinée d’été, le Bonjour Café est bourdonnant d’activités. Comme tout café populaire, c’est un espace à la fois décontracté et élégant, où l’on peut admirer des œuvres d’artistes locaux tout en savourant des gâteries et un café de qualité. Les serveurs sont amicaux et attentionnés. Ce café, ouvert les jeudis matins, poursuit un objectif social. C’est un espace d’accueil créé par la communauté de L’Arche London pour son voisinage de Lambeth et toute la collectivité de London, en Ontario.

Gloria

« Le centre Gathering Place est important pour moi car tous mes amis y sont. Il y a une grande cuisine et Joslyn va nous enseigner comment utiliser les différents appareils. » – Gloria

Le Bonjour Café est né d’une idée de Melissa, membre de la communauté de L’Arche London. « Je voulais avoir mon propre café. » Elle est l’une des nombreuses personnes, avec ou sans déficience intellectuelle, qui y préparent nourriture et café, accueillent la clientèle, prennent et servent les commandes, règlent l’addition, nettoient les tables et lavent la vaisselle. Pour Melissa, c’est une excellente expérience d’emploi. « J’espère pouvoir trouver un travail comme caissière... C’est mon rêve. »

Ce qui rend ce café spécial, c’est notamment son esprit communautaire. Les membres de l’équipe sont fiers de leur travail, s’entraident pour réussir et prennent plaisir à interagir avec la clientèle. Parmi leurs « habitués » on compte les nombreux amis et supporters de la communauté, qui invitent leurs connaissances à découvrir cet espace accueillant. Il y a aussi les voisins, curieux de savoir ce qui se passe dans ce magnifique bâtiment tout neuf sur la rue Colonel Talbot, l’artère principale du village.

Bonjour Café est devenu réalité grâce à l’appui de la Fondation Trillium de l’Ontario par son programme Subventions de démarrage. Bien que le Bonjour Café ne soit qu’une parmi les nombreuses initiatives du nouveau centre d’inclusion communautaire de L’Arche London, le Gathering Place, il donne à voir de nombreux aspects du succès et des défis de ce dernier :

  • L’engagement collectif d’un large éventail de membres, supporters, donateurs, bénévoles, voisins et leaders communautaires;
  • L’écoute de la voix de chacun, et particulièrement des personnes que notre monde frénétique ignore trop souvent, afin de les aider à définir et à poursuivre leurs objectifs et accueillir leurs contributions;
  • L’accueil d’un public varié, afin de créer des liens et des capacités qui rayonnent dans la collectivité.

Le chemin vers le centre Gathering Place

Il y a 20 ans, le premier foyer de L’Arche London ouvrait ses portes, fruit du travail acharné d’un petit groupe de personnes dévouées qui poursuivaient ensemble un rêve. Au fil des ans, la communauté a grandi pour compter trois foyers et un programme de jour. Cette croissance a été possible grâce au soutien et à l’engagement des membres de la communauté et du conseil d’administration, des familles, amis, donateurs, des bailleurs de fonds gouvernementaux et de nombreux partenaires communautaires.

« Il suffit d’avoir un cœur qui bat pour avoir du rythme, on peut ensuite le partager dans le cercle de percussions. » – Laurel

Peter, photo par Louisa Fiorino

Depuis ses tout débuts, L’Arche London s’est concentrée sur la création de liens dans la collectivité. Jean Vanier a donné des conférences publiques à London en 1999 et 2006 qui ont partagé la vision de L’Arche avec un public plus élargi. Depuis 2008 un banquet annuel réunit un groupe varié de gens de London pour partager un repas, des créations artistiques et musicales et de l’inspiration. Les activités d’engagement dans la communauté comprennent également des repas-partage mensuels, un pique-nique annuel, des expositions artistiques, des journées de retraite, des prières, des conférences publiques et des cours et séminaires universitaires. Les membres participent et contribuent à de nombreux événements dans la collectivité, ce qui inclut même la décoration du sapin de Noël du maire !

Retired Teachers of Ontario

Les Enseignantes et enseignants retraités de l’Ontario présentent un chèque à Laurel et Jim en soutien au club de musique Monday Morning Music Club.

Le club musical du lundi a fait ses débuts en 2000. C’est un événement rempli de joie qui célèbre la voix unique de chaque personne. La participation à ce club étant gratuite, un large éventail de personnes soutenues par d’autres agences ainsi que leurs familles y ont participé au fil des ans. À l’heure actuelle, près de 120 personnes s’y réunissent régulièrement pour créer de la musique avec leurs amis. Le t-shirt du club résume bien le plaisir qui s’en dégage : « Demandez-moi pourquoi j’aime les lundis matin ! »

Un nouveau rêve et un cercle plus large de personnes dévouées

Arthur et Sonia Labatt

« Alors que l’offre de programmes et de services continue de s’accroître au centre Gathering Place, des centaines de personnes ayant une déficience intellectuelle pourront bénéficier de votre générosité. Cet investissement aujourd’hui rapportera des dividendes pendant de nombreuses années ! » – Arthur et Sonia Labatt, présidents honoraires

Le rêve du centre Gathering Place de London est né dans le cœur et l’esprit de plusieurs personnes. « Imaginez si nous avions un espace entièrement accessible où chacun se sentirait bienvenu et accepté. » « Imaginez quelles activités nous pourrions offrir si nous n’avions pas besoin de déplacer du matériel chaque jour. » « Imaginez si L’Arche avait une présence plus visible, un espace où accueillir et soutenir plus de personnes et tisser plus de liens avec la collectivité. »

Sous l’impulsion d’un généreux don sous forme de legs et d’un appui financier national de L’Arche Canada, une campagne de financement de 2,5 millions de dollars a été lancée en 2014. Grâce au travail acharné de bénévoles, de professionnels et des membres de la communauté, ainsi qu’au soutien de centaines de donateurs, la construction du site de près de 750 m2 débutait en 2016. Par une belle journée de septembre 2017, des représentants des gouvernements municipal, provincial et fédéral se sont joints à L’Arche pour célébrer l’ouverture officielle du centre Gathering Place.

Des relations et opportunités nouvelles

Joe et sa fille Joelle

« Dès notre arrivée au club de musique et jusqu’à la toute fin, ma fille affichait un sourire et appréciait grandement la participation des individus de L’Arche. Ma sœur, tout comme moi, croit que c’est notre Ange gardien qui nous a mené à cet endroit merveilleux. » – Joe

Le nouveau Gathering Place est un espace attirant et accessible qui permet à L’Arche London d’offrir des opportunités à plus de gens. Lorsque Joseph Podolan commença à vivre des problèmes de santé, il savait qu’il devait élargir le cercle de soutien de sa fille Joelle. Une rencontre fortuite les mena à L’Arche. Joelle s’y est rapidement faite de nouveaux amis et trouvé des activités qu’elle apprécie. Dans le club de musique, elle a le courage de demander à chanter une chanson et de vivre un moment sous les projecteurs.

Natalie travaillait au Starbucks à l’époque où sa mère Janet, qui dirige le centre Lambeth Gardens, et elle-même ont découvert le Bonjour Café. Elles y amènent leurs amis pour profiter de l’ambiance chaleureuse. Janet a encouragé Natalie à postuler pour un emploi au café. Natalie apprécie la compagnie de ses collègues et est fière de servir ses clients. Elle ne manque jamais une semaine de travail.

Nous n’avons pas assez d’espace pour raconter toutes les histoires sur la vie, les activités et les relations nouvelles qui naissent au centre Gathering Place – qui n’en est qu’à sa première année d’existence ! Voici quelques moments forts :

  • Grâce à un appui financier au développement de L’Arche Canada, un éducateur en arts aide les participants à explorer leur créativité dans un large éventail de médias. Accompagnés d’élèves de l’école primaire Jean Vanier, les artistes de L’Arche ont collaboré à In the Image of God... I Belong et célébré la beauté, les ressemblances et les différences que nous partageons.
  • Le cercle de percussions pour les aînés, rendu possible grâce à un appui financier de New Horizons for Seniors, accueille des aînés aux capacités diverses, dont des voisins et des bénévoles à long terme de la communauté.
Cercle de percussions
  • L’Arche London travaille en partenariat avec Participation House Support Services, Hutton House, et le Conseil des arts de London dans le programme Healing through the Arts, financé par un appui financier de Investing In Justice. Ce programme célèbre la résilience et l’esprit des survivants des institutions, via des « studios ouverts » de six semaines où les participants créent des œuvres inspirées de leur histoire personnelle, dans une atmosphère positive qui encourage la liberté d’expression.
  • La Lambeth Horticultural Society aide à embellir la propriété et à créer des plates-bandes accessibles et un parcours nature.
  • Dans une salle Snoezelen entièrement équipée, les participants ayant des handicaps sensoriels, cognitifs ou physiques vivent des expériences sensorielles thérapeutiques.
  • Les autres activités offertes comprennent du théâtre, du bénévolat, des cours de cuisine adaptée, le développement des compétences et du bénévolat et un centre de mieux-être pour les soins physiques et la thérapie.
  • Les repas-partage mensuels, les séances de prière œcuméniques bihebdomadaires et les événements spéciaux permettent à un public plus large de tisser des liens avec la communauté de L’Arche.

Renouveler la vision et l’expérience de L’Arche dans une perspective à long terme

Le centre Gathering Place est une plaque tournante d’activités, de liens et d’engagements nouveaux, mais dans son cœur se trouve une grande quiétude. Cette quiétude est nourrie par un esprit de présence, de respect et d’attention envers chaque personne, la communauté et la nature. Cet équilibre entre action et pleine conscience, entre l’extension de la mission et la culture de l’esprit de L’Arche, est essentiel.

Le centre Gathering Place

« Je pense qu’avant que ce bâtiment soit construit... il y avait beaucoup de gens comme moi qui ne savaient pas ce qu’est L’Arche. » – Janet

L’année prochaine, L’Arche London procédera à un bilan du centre Gathering Place. Comme toujours, la communauté écoutera toutes les voix afin de discerner dans quels domaines la communauté est appelée à grandir. L’objectif est de continuer à exercer un impact réel dans la vie de davantage de personnes dans les années à venir, tout en demeurant fidèle à la vision de L’Arche.


Un héros dans les coulisses

La pandémie de la COVID-19 nous a montré qu’au-delà des pompiers, du personnel médical, des travailleurs sociaux et des policiers, d’autres héros travaillent dans l’ombre.

De Hyderabad à Lethbridge, qui l’aurait cru?

Après la fin de ses études à Hyberdabad en Inde, Roop Chittineni est parti étudier la kinésiologie à l’université de Waterloo, en Ontario. Il aimait faire de l’exercice et pensait qu’en apprenant le fonctionnement du corps humain, il pourrait avec son expertise améliorer la vie des gens.

La boîte à souvenirs : les planchers en bois de pin

Qu'est-ce qu'un plancher en bois datant des années 1940 peut nous enseigner sur la vie pendant la COVID-19 ?

Mettons les pieds à la pâte!

Lorsque l'Agence de la santé publique du Canada a déclaré que les masques non médicaux pouvaient limiter la transmission de la COVID-19, les résidents de L'Arche Saskatoon ont eux aussi mis à profit leur fibre artistique. Brock voulait lui aussi aider, en faisant appel à ses deux plus grands atouts : ses pieds.

La lumière brille au loin

La distanciation exigée par la pandémie est malgré tout difficile à vivre. Heureusement, en plus de tous ceux qui ont mis leur temps, leur argent et leur ingéniosité au service de L’Arche, il y a les travailleurs de la santé, les commis d’épiceries et tous ces gens qui aident la communauté de L’Arche à passer à travers cette crise. Grâce à ces personnes, Gathering Place pourra bientôt rouvrir ses portes et la communauté pourra reprendre ses activités.

Une seconde vie

Kris a rencontré Joanna pour la première fois à L'Arche London, en Ontario. Elle l'a encouragé Kris à se joindre à L'Arche, ce qu'il a fait. Ils ont vécu et travaillé ensemble pendant six ans, puis Kris a déménagé en Nouvelle-Écosse. Ils ont toutefois continué à se voir plusieurs fois par an, et s'appelaient parfois pour discuter sur la vie et la foi. Mais cet appel était différent.

M'accorderez-vous cette danse?

Carol Jones a dansé partout dans le monde, mais l'endroit le plus spécial pour une danse aura peut-être été le salon du foyer Fleurs de Soleil de L'Arche Montérégie.

Les rudes obstacles de la vie

C’était la fin juin. Nous avions réservé un parc, et disposé des montagnes de nourriture sur les tables à pique-nique. Des élèves de tous âges, vêtus d’uniformes de taekwondo, se préparaient pour le Casse-athon annuel.

Prendre notre place dans le mouvement pour l’inclusion

C’est un moment important pour le mouvement en faveur de l’accessibilité et de l’inclusion au Canada et dans le monde, et L’Arche Canada travaille à y prendre sa place.

Rencontre silencieuse avec «l’homme qui répare les femmes»

Denis Mukwege nous implore avec empathie de rester attentifs, de rester profondément à l’écoute de ce qui est inhérent à notre condition humaine: notre sensibilité et vulnérabilité.

Un tour d'horizon mensuel des nouvelles de L'Arche au Canada, de nos partenaires et de ce qui se passe dans la société canadienne.