"Le souffle d'Etty", en tournée dans les Arches du Québec

La Compagnie le Puits, en collaboration avec l'Association des Arches du Québec, présente "Le souffle d'Etty", un étonnant spectacle s’inspirant du journal intime d’Etty Hillesum, une jeune femme juive, hollandaise, morte à Auschwitz en 1943 à l’âge de 29 ans.

Le spectacle raconte la vie bouleversée d’Etty, une vie de courage et de résilience, ainsi qu’un extraordinaire parcours intérieur. Inspirée par celui qu’elle décrit comme étant « l’accoucheur de son âme », Julius Spier, psychologue pratiquant la chirologie, elle entreprend une profonde remise en question de sa manière de penser et de vivre les évènements.

D’une vie chaotique traversée par des états dépressifs, en manque chronique de confiance en elle, elle se prête à une intransigeante quête intérieure, passant de l’obscurité du doute à une lumière et une joie contagieuse, troquant l’état de victime passive pour adhérer à une liberté de vie pleinement assumée dans toutes ses dimensions.

Le dossier de presse du « Souffle d’Etty » résume bien cet étonnant cheminement de vie :

« Au plus profond d’elle-même, elle découvre une force qu’elle finira par appeler Dieu en dehors de tout cadre religieux, synagogue, église. Un chemin intérieur et spirituel s’ouvre : un chemin large, et plein d’espérance. C’est dans ce monde en guerre qu’elle va chercher en elle-même un chemin de paix. Au cœur de la cruauté humaine la plus redoutable elle va garder une foi indéfectible en l’homme. »

Après avoir travaillé volontairement dans le camp de détention de Westerbork en Hollande comme assistante sociale auprès des réfugiés Juifs, Etty y sera internée à son tour pour être ensuite déportée en Pologne le 7 septembre 1943.

La Compagnie le Puits a choisi une approche presque ludique dans laquelle une grand-mère et sa petite fille évoquent la vie d’Etty, incarnant tour à tour celle-ci et les différents personnages marquants qui l’ont entouré. Le jeu fait ainsi rempart contre l’horreur, comme lorsque les enfants jouent ensemble, apprivoisant par le jeu des situations qu’ils ne comprennent pas.

Sur toile de fond de la Shoah, le concepteur et metteur en scène Michel Vienot a réussi à garder un ton léger, en rappel de la profonde joie de vivre d’Etty, qui s’est manifestée même dans les circonstances les plus sombres de la déportation.

La scénographie de la pièce est précise, réfléchie, rivalisant de créativité pour relever les défis d’une tournée dans des salles non équipées. À partir d’une installation minimale, les quelques accessoires scéniques s’agencent pour évoquer différents environnements : la maison de Spier, le camp de transit, le train de déportation.

Au centre, un sablier de fortune grand format, constitué d’un seau suspendu et duquel un filet de sable s’écoule, souligne le fil du temps, celui de la courte, mais combien riche, vie d’Etty.

L’éclairage est omniprésent et sensible, rehaussant les clairs obscurs des épisodes dramatiques ou lumineux du parcours de la jeune femme.

Le jeu des comédiennes, Annick Galichet et Mary Vienot, nous emporte tout en restant discret, tout en nuances. Elles réussissent à nous entrainer dans les méandres du journal intime d’Etty sans artifices, sans prendre le public en otage par une interprétation dramatique des évènements.

Des plages de chants hébreux, yiddish et tsiganes russe ponctuent avec bonheur le spectacle.

« Le souffle d’Etty » nous présente un message étonnamment actuel et universel, qui s’adresse à toutes les personnes en manque de points de repères et en quête d’une authentique joie de vivre, celle à laquelle aucun obstacle ne peut faire ombrage.

Nous publierons prochainement sur ce site une entrevue avec les comédiennes, des appréciations du public ainsi qu’un retour sur la tournée au Québec.

Les  dates des prochaines présentations de la pièce :

27 octobre, Montréal

28 octobre, Assomption

29 octobre, St-Jean de Matha

2 novembre, Charrette

4 novembre, Sherbrooke

5 novembre, Trois Rivières

11novembre, Québec,

12novembre, St-Malachie

Suivez la tournée sur la page Facebook de l’Association des Arches du Québec :
https://www.facebook.com/arche.quebec/


OSunknown