Un concours photo!

Tu as une déficience intellectuelle et tu rêves d’être modèle ou mannequin ? Gil t’invite à monter sur la scène et à participer à notre Concours d’expression devant la caméra !

Demande à un de tes proches de te prendre en photo, si possible devant un fond uni.

Prend des poses, mime, danse, exprime-toi librement !

Envoie-nous les photos prises lors de cette séance de prise de vues, avant le dimanche 6 mai 2018 à l’adresse gil.monami@gmail.com

Tes photos seront publiées sur le compte Facebook de Mon Ami Gil et le public sera invité à apprécier ton talent.

Trois personnes expressives recevront chacune le prix suivant : une séance de photo avec un photographe professionnel (valeur de 500 $). Ces séances de photos seront diffusées sous forme de vidéos sur les médias sociaux, comme celle de Mon Ami Gil.

Pourquoi ce concours ?

Un des grands rêves de Gil était de se retrouver devant la caméra et sur les écrans, de devenir figurant ou modèle. Son rêve s’est accompli, sa séance de photos a été vue plus de 55 000 fois et a suscité plus de 1230 interactions la semaine dernière sur Facebook.

Gil n’est pas le seul à partager ce rêve et à vouloir être vu. D’autres personnes ayant une déficience intellectuelle aiment également être prises en photo. Ce concours veut leur donner une chance de monter sur scène et de partager leur passion et leur talent.

La série Mon Ami Gil, initiée à la requête de Gil lui-même, se veut une invitation à toutes les personnes ayant une déficience intellectuelle à faire connaitre leurs dons.

Gil, mon professeur en présence scénique

Dans ma vie de photographe professionnel, j’ai pris des séances de photo avec une grande variété de personnes. Ayant également été « Coach en présence devant la caméra et sur scène », j’ai pu constater à quel point un grand nombre de personnes figent devant l’appareil photo. Même dans le cas de personnalités publiques, de comédiens ou de chanteurs, pourtant habitués à prendre les devants de la scène, certains perdaient tous leurs moyens en session de photo, sans doute parce qu’ils étaient trop conscients de leur image.

J’ai développé avec le temps toutes sortes d’approches pour aider les personnes photographiées à sortir de leur réserve et d’un langage corporel stéréotypé, afin de poser d’une manière plus naturelle.

Parce qu’en fin de compte, contrairement à ce que certains pourraient croire, la présence photogénique ne dépend pas d’un contrôle du « paraître ». Mais plutôt d’un abandon de toutes nos conventions et schèmes de référence, afin de laisser l’être s’exprimer dans toute son authenticité.

En photographiant Gil, je pensais, comme dans la majorité des cas, que je devrais gentiment un peu encourager mon modèle pour qu’il parvienne à donner le meilleur de lui-même.

En fait, c’est l’inverse qui s’est produit. Une fois que la glace des premières poses a été brisée, c’est lui qui a littéralement été la locomotive de la session de photo, à tel point que j’avais de la difficulté à le suivre. Gil a une extraordinaire force d’expression spontanée, et je reconnais modestement que j’ai encore beaucoup à apprendre de lui.

– Jean-Emmanuel Allard

___

Initiateur du projet : Gil Frois
Tournage : Voix et Couleurs Nouveaux Médias
Production : Association Jean Vanier
Adaptation du contenu en web série : L’Arche Canada
Partenaires de tournage et de diffusion : L’Arche Agapè et L’Association des Arches du Québec

Percussions : Kéman Seck

 


OSunknown