Blogue

Réflexions sur ce que nous découvrons au sein de L’Arche, avec nos partenaires, et dans la culture canadienne

L’Arche est appelée à s’engager dans nos diverses cultures, en travaillant ensemble pour une société plus humaine. Nous souhaitons, par le biais de ce blogue, mettre en lumière ce que nous découvrons, apprenons et nous sentons appelés à soutenir ou à dénoncer. Nous allons y présenter nos collaborations avec des organisations aux visions similaires et tous ceux qui construisent des communautés d’inclusion et d’appartenance.

Nous espérons que ce blog contribuera à un dialogue public positif sur la création d’une société plus juste, compatissante, diverse et créative.


Un héros dans les coulisses

La pandémie de la COVID-19 nous a montré qu’au-delà des pompiers, du personnel médical, des travailleurs sociaux et des policiers, d’autres héros travaillent dans l’ombre.

De Hyderabad à Lethbridge, qui l’aurait cru?

Après la fin de ses études à Hyberdabad en Inde, Roop Chittineni est parti étudier la kinésiologie à l’université de Waterloo, en Ontario. Il aimait faire de l’exercice et pensait qu’en apprenant le fonctionnement du corps humain, il pourrait avec son expertise améliorer la vie des gens.

La boîte à souvenirs : les planchers en bois de pin

Qu'est-ce qu'un plancher en bois datant des années 1940 peut nous enseigner sur la vie pendant la COVID-19 ?

Mettons les pieds à la pâte!

Lorsque l'Agence de la santé publique du Canada a déclaré que les masques non médicaux pouvaient limiter la transmission de la COVID-19, les résidents de L'Arche Saskatoon ont eux aussi mis à profit leur fibre artistique. Brock voulait lui aussi aider, en faisant appel à ses deux plus grands atouts : ses pieds.

La lumière brille au loin

La distanciation exigée par la pandémie est malgré tout difficile à vivre. Heureusement, en plus de tous ceux qui ont mis leur temps, leur argent et leur ingéniosité au service de L’Arche, il y a les travailleurs de la santé, les commis d’épiceries et tous ces gens qui aident la communauté de L’Arche à passer à travers cette crise. Grâce à ces personnes, Gathering Place pourra bientôt rouvrir ses portes et la communauté pourra reprendre ses activités.

Une seconde vie

Kris a rencontré Joanna pour la première fois à L'Arche London, en Ontario. Elle l'a encouragé Kris à se joindre à L'Arche, ce qu'il a fait. Ils ont vécu et travaillé ensemble pendant six ans, puis Kris a déménagé en Nouvelle-Écosse. Ils ont toutefois continué à se voir plusieurs fois par an, et s'appelaient parfois pour discuter sur la vie et la foi. Mais cet appel était différent.

M'accorderez-vous cette danse?

Carol Jones a dansé partout dans le monde, mais l'endroit le plus spécial pour une danse aura peut-être été le salon du foyer Fleurs de Soleil de L'Arche Montérégie.

Les rudes obstacles de la vie

C’était la fin juin. Nous avions réservé un parc, et disposé des montagnes de nourriture sur les tables à pique-nique. Des élèves de tous âges, vêtus d’uniformes de taekwondo, se préparaient pour le Casse-athon annuel.

Prendre notre place dans le mouvement pour l’inclusion

C’est un moment important pour le mouvement en faveur de l’accessibilité et de l’inclusion au Canada et dans le monde, et L’Arche Canada travaille à y prendre sa place.

Rencontre silencieuse avec «l’homme qui répare les femmes»

Denis Mukwege nous implore avec empathie de rester attentifs, de rester profondément à l’écoute de ce qui est inhérent à notre condition humaine: notre sensibilité et vulnérabilité.

Un tour d'horizon mensuel des nouvelles de L'Arche au Canada, de nos partenaires et de ce qui se passe dans la société canadienne.