Vidéos
Des assistants et des membres partagent leur expérience à L'Arche
 Regards
Des regards d'artistes et de photographes sur L'Arche
 Pour la suite du monde
L’innovation sociale et l’entrepreneuriat social. Une entrevue avec Al Etmanski.
 


Aide médicale à mourir

En réponse à la décision de la Cour suprême relative à l’aide médicale à mourir, et tandis que le gouvernement fédéral travaille à un projet de loi sur cette question, L'Arche Canada continue de s'engager à fournir le meilleur soutien possible aux personnes ayant une déficience intellectuelle dans nos communautés, que ce soit dans la vie ou à l'approche de la mort.

Active au Canada depuis plus de 45 ans dans le domaine des soins aux personnes ayant une déficience, nous avons acquis une expérience considérable, en collaboration avec les professionnels des soins de santé et de l'accompagnement pastoral, dans la fourniture de soins palliatifs de qualité à de nombreuses personnes ayant une déficience intellectuelle au cours du processus de préparation à la mort. Cette expérience nous a enseigné que les gouvernements à travers le pays n'en font tout simplement pas assez pour fournir le soutien, entre autres financier, nécessaire pour garantir des soins palliatifs efficaces et universellement accessibles.

À notre avis, les soins palliatifs devraient être une option garantie pour toute personne confrontée à la mort dans ce pays. Privée du soutien et de l'amour d'une famille ou d'un cercle d'amis, et sans garantie d'accès aux soins palliatifs, toute personne en fin de vie sera confrontée à un risque accru d'abus et d'erreurs dans le système de santé.

L’aide médicale à mourir étant désormais légale au Canada, nous croyons qu’il est plus important que jamais pour les Canadiens de réfléchir à la question : « Quel est réellement notre engagement les uns envers les autres en tant que citoyens de ce grand pays, non seulement dans la vie, mais aussi lorsque nous devons nous entraider pour faire face à la mort ? » Si nous sommes vraiment engagés les uns envers les autres en tant que citoyens partageant les valeurs de compassion, de générosité et de justice sociale, il ne suffit pas que le Parlement mette en place des garanties pour protéger les personnes vulnérables contre les abus et erreurs potentiels dans le système de santé. Nous devons également nous engager à dégager les ressources permettant, au minimum,

  • d'élargir les services de soins à domicile et de soutien à la vie en communauté ou autonome, et
  • de faire en sorte que les soins palliatifs deviennent un service de santé universellement accessible.

Les recommandations de L'Arche

  1. Que le Parlement mette en place des garanties efficaces pour protéger les personnes vulnérables contre les risques potentiels de mauvais traitements et de négligence sous un nouveau système d'aide médicale à mourir. Ces garanties, identifiées non seulement par L'Arche, mais également par l'Association canadienne pour l'intégration communautaire (ACIC) et d'autres organisations œuvrant avec les personnes ayant une déficience, incluent (1) des évaluations psychiatriques et de la vulnérabilité obligatoires, (2) la participation d'un panel, plutôt que de seulement deux médecins, dans le processus de prise de décision, et (3) une période d'attente initiale obligatoire pour les personnes qui ne sont pas en phase terminale.
     
  2. Que le Parlement crée un nouvel organisme ou secrétariat national des soins palliatifs dont le mandat serait de fournir le leadership nécessaire pour garantir que les soins palliatifs deviennent un service de soins de santé et de soins à domicile universellement disponible et accessible au Canada, impliquant la participation coordonnée et concertée d'organisations à la fois gouvernementales et non-gouvernementales.
     
  3. Que le Parlement accorde un financement permettant aux provinces et territoires d'assurer un soutien raisonnable et humain aux organismes et familles qui fournissent des soins aux personnes ayant une déficience et aux membres vieillissants de la société.

Pour plus d'informations, contactez


Journée internationale des personnes handicapées 2015


 

Nos sept porte-parole, vivant diverses formes de déficience intellectuelle, répondent en toute franchise devant la caméra aux questions que tout le monde
se pose sur la « différence » et la « normalité », sur les défis de la vie
avec un handicap et le désir de vivre comme tous, sur le besoin de se sentir utile
et la volonté d’apprendre, et enfin sur l’importance d’aimer.

Bulletin Impact - Printemps 2015

Créer un impact sur notre société
L’année passée, la plus ancienne communauté de L’Arche au Québec, L’Arche Le Printemps, a célébré son 40e anniversaire. Au cours de cette année anniversaire, Jonathan Boulet-Groulx, un talentueux écrivain et photographe, est allé la visiter. Ce qui suit est extrait du blogue de Jonathan, avec sa permission. « Saint-Malachie est un village de 1528 âmes [….] Comme ça se faisait autrefois, du temps où je n’étais pas né, le village est rassemblé autour de l’école primaire et de l’église. La vie de la paroisse continue d’être importante pour les villageois. [...]

 


Dans l'actualité:
Naheed Nenshi, le maire de Calgary

Nommé le meilleur maire au monde 2014 par la fondation World Mayor
 

Au fil des années, nous avons interviewé bon nombre de Canadiens intéressants pour notre publication trimestrielle électronique « Pour la suite du monde ».  Au printemps 2013, nous avons échangé avec le Maire Naheed Nenshi de Calgary pour discuter de ses idées sur comment bâtir une communauté.  Cliquez ici pour lire l'entrevue.


Alors que les gens de bonne volonté se préparent partout
pour accueillir la nouvelle année,
aspirant à la paix de Dieu sur la terre, rappelons-nous que
“ce sont toujours les gens fragiles 
qui sont les plus proches de leur humanité, 
de leur souffrance et de leur besoin d’être aimés. 
Ce sont eux qui montrent 
un chemin de vie, de vérité et d’amour.”

(Jean Vanier)



Des membres de L'Arche de partout au Canada
se rassembleront à Ottawa-Gatineau
pour souligner le 50e anniversaire de L’ARCHE



Nouvelle Trousse pour groupes de soutien face au deuil

L'Arche Canada est fière de lancer sa Trousse pour groupes de soutien face au deuil, pour personnes ayant une déficience intellectuelle. La trousse est composée de 3 documents, un Manuel pour les animateurs, un Journal pour les participants, et Nos débuts, document d'appui qui décrit l'origine et les premiers pas de ce projet à L'Arche Toronto. Les documents ont été rédigés par Jane Powell.

 

 

 


 

Faites un donApplication
L'Arche, c'est quoi ?
L'Arche, c'est d'abord un milieu de vie...
Un lieu de rencontres sans frontières...

 

Lettre de Jean Vanier - Août 2015

Dès les débuts de l’Arche (août 1964), Jean Vanier a voulu communiquer ce qu’il vivait dans un souci d’unité avec le désir de créer un réseau d’amitié et de fraternité entièrement orienté vers les plus exclus de notre société : les personnes avec un handicap mental. Par ces lettres circulaires, il tenait aussi à remercier tous ceux qui le soutenaient généreusement dans l’aventure de l’Arche.

 

 

L’Arche sur le Comité des Droits des Personnes Handicapées de l’ONU


Nous sommes fiers d’annoncer que le Professeur Jonas Ruškus, de L’Arche en Lituanie, est le premier membre de L’Arche à être élu au Comité des Droits des Personnes Handicapées de l’ONU (CRPD). Son mandat à l’ONU est de 2015 à 2018.

 

Depuis 50 ans, L'Arche découvre la force d'être "avec"

Le 1er juin, le Toronto Star publiait un article de fond sur L'Arche pour souligner son cinquantenaire. L'auteur, Lee Scrivener, s'intéresse en particulier à l'importance de la relation qui est au coeur d'une campagne de sensibilisation sur le thème "Avec" menée par L'Arche Canada.

 



Laissez-vous surprendre ....

Sur le site de l'Association Québécoise pour l'Intégration Sociale (AQIS), dans la section 'Vidéos sur la route', découvrez des personnages extraordinaires, tels Edon le rappeur,  Vincent le skieur ou Francis le philantrophe. Deux de ces vidéos présentent des gens de chez nous. Laissez-vous surprendre et changez votre regard sur la déficience intellectuelle.

Pensée du jour
Pourquoi tant de haine et de préjugés?
L’agressivité déplacée, qui nous fait reporter nos sentiments négatifs sur ceux qui nous entourent, arrive souvent entre des groupes ou des personnes. Si vite nous avons besoin de trouver...
L'Arche Canada - 2016